Vu la durée limitée de la pollinisation (début août-fin septembre) et la rapidité de formation des graines (mi septembre - fin octobre), les actions demandées doivent être mises en oeuvre rapidement après signalisation et les délais de mise en demeure aux propriétaires ne doivent pas dépasser 8 jours.
 
Je vois de l'ambroisie. Que faire ?
 
1/ D'abord, s'assurer qu'il s'agisse bien d'ambroisie. Ceci pour ne pas déranger des gens pour rien.
2/ Demandez à la mairie s'il existe un référent ambroisie communal. Rencontrez le, il sera votre contact. Sinon adressez-vous au maire.
3/ Faites un signalement avec la nouvelle Appli Smartphone, ou via le site http://www.signalement-ambroisie.fr/
 

Il s'agit de mon jardin : je l'arrache à la main, surtout après une pluie.
 
Il s'agit du jardin du voisin : je le signale à la mairie pour qu'elle intervienne auprès du propriétaire.
 
Il s'agit d'un bord de route
- route communale : le signaler en mairie, .... et vérifier que votre demande est suivie d'effets (fauche/broyage). La période d'intervention idéale est fin juillet, juste avant floraison.
- route départementale : le signaler à la Mairie qui appellera la Direction des routes du Conseil général. Le délai d'action peut être long (disponibilité hommes/machines).
 
Il s'agit d'un terrain communal (plates bandes, terrain de foot, cimetière, etc...) : demandez à la mairie de traiter la question.... et vérifiez !
 
Il s'agit d'un champ agricole :
- cultures d'hiver après récolte : chaumes de blé en juillet/août. Situation très fréquente. Le signaler en mairie et vérifiez qu'elle interpelle réellement et rapidement auprès de l'agriculteur concerné. Le traitement mécanique ou chimique est facile et peu coûteux. Il doit absolument être fait.
- cultures de printemps (tournesols, maïs, soja...). Rien à faire, sauf à faire détruire la récolte, ce qui est évidement difficile à demander. La seule solution est que l'agriculteur soigne ses semis l'année suivante ou choisisse des semences adaptées (ça existe) ou s'abstienne de faire du tournesol sur les parcelles infestées. Le maire peut les mettre en garde.
- vergers : les agriculteurs peuvent les tenir propres. Le demander à la mairie
 
Il s'agit d'un lotissement en construction
Demandez à la mairie que le lotisseur ou les propriétaires de terrains détruisent leurs ambroisies, ... et vérifiez !
 
Il s'agit d'un bord de rivière : le pacage de moutons est efficace, mais... il n'y a plus de bergers. Donc pas grand chose à faire, d'autant plus que chaque année les crues ramènent de nouvelles graines.
 
Je me suis adressé à la mairie ...mais rien ne se passe
 
Cas très fréquent parce que la plupart des maires ne mesurent pas l'importance pour la population allergique de combattre l'ambroisie. La plupart voient l'ambroisie comme un problème supplémentaire qui ne leur rapporte rien sinon d'éventuels coups. Quand aux PV prévus dans les arrêtés préfectoraux, aucun ne les met (trop grande proximité des maires avec leur population).
 
Votre seule chance d'obtenir (peut être) ce qui devrait normalement être fait (puisque les maires ont la compétence de salubrité publique sur leur territoire) est de vous montrer pugnaces c'est à dire suivre les actions et ne pas lâcher prise. Pugnaces mais aussi savoir prendre appui sur des structures existantes : l'Agence Régionale de Santé, le Préfet, Stop Ambroisie.
 
Voici ce qui peut être tenté :
 
1/ Recherche d'une solution acceptable avec le référent communal ou le maire.
 
2/ Si pas de résultats, courrier au maire avec :
- signalement précis des zones infestées
- demande d’intervention auprès des propriétaires/exploitants
- rappel des prescriptions du plan départemental de lutte contre l'ambroisie.
- demande d'application de l’arrêté préfectoral (dont le PV à 450E et les travaux faits d'office à la charge du propriétaire défaillant)
- rappel de sa responsabilité de salubrité publique sur sa commune
 
3/ Si pas d'actions rapides (10 jours max)
- courrier au préfet, avec copies à l’Agence Régionale de Santé, à la Direction Départementale des Territoires et à Stop Ambroisie pour lui présenter la situation et lui demander d’intervenir rapidement auprès du maire. Voir lettre type.
 
4/ Si toujours pas de réactions
- demander à Stop Ambroisie d’intervenir (de préférence après avoir adhéré à l'association ;-)). Stop Ambroisie siège dans les Comités de pilotage ambroisie des préfectures et dispose de quelques leviers.
 
Votre maire est responsable administrativement. Il est :
- chargé de la salubrité publique sur sa commune
- il a autorité pour appliquer l'arrêté préfectoral ambroisie et pour verbaliser.
- il a autorité pour intervenir aux frais du propriétaire défaillant si nécessaire.
 
Dans tous les cas, SUIVEZ les actions. Ne lâchez jamais.
AccueilL'ambroisieSantéLutter contre l'ambroisieQue faire si...?En Rhône-AlpesAu NationalTémoignagesNous contacter