La lutte contre l'ambroisie en Isère
Votre commune a-t-elle désigné un référent ambroisie ?
Carte des référents communaux
 
Si vous constatez la présence de plants d'ambroisie sur votre commune, adressez-vous au référent ambroisie communal. Si le maire n'en a pas encore nommé, adressez votre plainte au maire et demandez lui de nommer un référent ambroisie.
2016
Le Plan départemental de lutte contre l'ambroisie s'est effondré sur lui même par manque de volonté de la part de l'administration.
Le Comité de pilotage ambroisie n'a  été convoqué ni en 2015 ni en 2016.
 
Les mairies et les communautés de communes sont livrées à elles mêmes, alors que formellment l'ambroisie ne rentre pas dans leurs compétences. Il en résulte des mesures partielles et non coordonnées, et donc inefficaces. Ce qu'on observe facilement sur le terrain.
Début 2012, le Préfet de l'Isère, sur proposition de STOP AMBROISIE, décide de lancer un Plan départemental de lutte contre l'ambroisie à l'image de celui de la Drôme. Le Plan de lutte est mis en oeuvre par l'Agence Régionale de Santé 38.
 
STOP AMBROISIE siège au Comité de Pilotage Isère (COPIL 38).
 
21 mars 2012, réunion à Grenoble du premier Comité de pilotage ambroisie avec les élus et les différents partenaires du Plan de lutte.
 
Juin 2012, env. 120 référents ambroisie communaux avaient été nommés. Ils sont majoritairement localisés dans le nord ouest du département, là où la présence de l'ambroisie est la plus forte.
AccueilL'ambroisieSantéLutter contre l'ambroisieQue faire si...?En Rhône-AlpesAu NationalTémoignagesNous contacter